DEMIDOFF. Voyage dans la Russie méridionale et la Crimée par la Hongrie, la Valachie et la Moldavie.

Prix : 5.500,00 

Le voyage de Demidoff en Russie et en Crimée orné de 25 planches hors-texte.

L’abondante illustration comporte le portrait de Nicolas Ier gravé par Piaud, d’après Raffet et 24 planches gravées hors texte, tirées sur Chine et montées sur papier fort, dont 1 planche de musique.

 

1 en stock

UGS : LCS-18337 Catégories : ,

Paris, Ernest Bourdin, 1840.

Grand in-8 de (2) ff., vii pp. (préface), viii pp. (dédicace), 621 pp., (3) et 25 planches. Qq. rares ff. piqués. Relié en chagrin rouge vif, encadrement à froid sur les plats et large composition dorée baroque avec des feuillages, dos à nerfs couvert d’un décor baroque doré, tranches dorées. Reliure de l’époque.

255 x 163 mm.

Lire plus

Edition originale de cet ouvrage dans lequel Demidoff relate son voyage entrepris en Russie et en Crimée en 1837.

Atabey 337; not in Blackmer; Brunet, II, 583.

« This is the first part of Demidov’s account of his mission in Russia and the Crimea, an account of the voyage itself. The scientific observations by Huot, Leveille, Rousseau and Nordmann were published in three volumes in 1842, together with an atlas of natural history plates. » (Atabey)

Quelques très rares exemplaires possèdent une dédicace à « sa Majesté l’Empereur de toutes les Russies » en viii pp. reliée au début du volume, et le présent exemplaire en fait partie.

L’abondante illustration comporte le portrait de Nicolas Ier gravé par Piaud, d’après Raffet et 24 planches gravées hors texte, tirées sur Chine et montées sur papier fort, dont 1 planche de musique.

En 1837-1838, Démidoff organisa une expédition scientifique en Russie du Sud et en Crimée, dont il confia la direction scientifique à Frédéric Le Play. Elle comprenait 22 savants, écrivains et artistes français dont Auguste Raffet et le critique Jules Janin. L’expédition comprenait aussi  Jean-Jacques Nicolas Huot (géologue), Louis Rousseau (aide naturaliste au Muséum d’Histoire naturelle), Léon Lalanne (ingénieur des Ponts et chaussées), Henri Malinvaud, le dessinateur Raffet, et le comte de Saint-Aldegonde, qui a accompagné Le Play dans sa traversée prospective du bassin du Donetz. La présence de ce dernier personnage, polytechnicien, officier de l’artillerie français au service de la Couronne fait ressortir encore une particularité constatée à juste titre par A. Savoye : la commandite tripartite de l’expédition.

En effet, celle-ci comprend d’abord Démidoff, initiateur et directeur du voyage, ensuite, d’une façon implicite, les administrations des Corps des Mines et des Ponts françaises sans l’aval desquelles les fonctionnaires de ces corps n’auraient pas pu être du voyage, enfin, les autorités russes qui, outre l’autorisation officielle de prospecter, lui apportent un soutien logistique subsistant. Notons que, de leur côté, les services de renseignement français ont porté de l’intérêt à ce voyage.

En tout cas, dans les circonstances et au moment que nous ignorons, les rapports de Le Play et de Saint-Aldegonde relatifs à la prospection du bassin du Donetz leur ont été transmis ; le résultat de cette expédition fut publié sous le titre Voyage dans la Russie méridionale et la Crimée avec une centaine de lithographies originales de Raffet. Le tsar, dédicataire de l’ouvrage, montra de l’irritation contre le fait que la plupart des membres de l’expédition étaient français.

Démidoff voulait combattre certaines idées reçues des Français à l’encontre de la Russie. Néanmoins, ces comptes-rendus irritèrent le tsar Nicolas Ier par leur description du système féodal russe.

Bel exemplaire bien complet de la préface, de la dédicace et de la planche de musique « Marche Valaque » qui manquent souvent, de cet intéressant récit de voyage, conservé dans sa reliure romantique de l’époque en chagrin rouge richement décoré.

Voir moins d'informations

Informations complémentaires

Auteur

DEMIDOFF.