LE SACRE DE LOUIS XV, Roy de France et de Navarre, dans l’église de Reims, le 25 octobre 1722.

Prix : 28.000,00 

Le Sacre du roi Louis XV relié en maroquin aux armes royales.

Magnifique volume.

1 en stock

S.l. [Paris], 1731.

Très grand in-folio, maroquin bleu à grande dorure aux quatre plaques et douze empreintes, armoiries royales au centre, dos à nerfs orné d’étoiles dorées, de fleurs de lys et de chiffres couronnés, coupes décorées, roulette intérieure, tranches dorées. Reliure de l’époque.

33 ff. gravés de texte, 1 f. plié gravé pour la table, 1 frontispice, 9 planches doubles par Audran, Beauvais, Cochin père, Desplaces, Duchange, Dupuis, Larmessin, Tardieu, Edelinck, Chereau, Drevet, Haussard et Petit et 30 planches de costumes.

630 x 465 mm.

Lire plus

« Splendide volume, entièrement gravé… revêtu d’une superbe reliure de Padeloup ornée d’une large dentelle aux riches bordures, aux armes et chiffres du Roi Louis XV ».

Catalogue Rahir, Première Partie n°220.

Magnifique volume. Le texte, rédigé par Danchet, est orné de riches encadrements, de cartouches et fleurons gravés par d’Ulin.

Voici la description des gravures principales :

Un grand cartouche-frontispice non signé.

8 grandes vignettes en-tête représentant :                               9 grandes planches doubles :

Le Char du Soleil.                                                                           Le Lever du Roy.

La Reine accueillie par la Religion.                                          Le Roy allant à l’Eglise.

La Reine en prière.                                                                       L’Arrivée de la Sainte-Ampoule.

La Reine devant Dieu.                                                                 Le Roy prosterné devant l’Autel.

La Reine aperçoit les Vertus.                                                     La Cérémonie des Onctions.

La Reine distribuant des couronnes.                                       Le Couronnement du Roy.

La Reine allant s’asseoir sur le trône.                                     Le Roy mené au Trône.

La Reine arrêtant la marche du temps.                                  La Cérémonie des offrandes.

La Reine retenant l’Abondance et les Grâces.                        Le Festin royal.

Précieux exemplaire, identique a celui cité par Cohen qui provenait de la plus belle collection privée du siècle, celle d’Edouard Rahir. 1931.

Première partie n°220, adjugé 31 200 FF en 1931.

Voir moins d'informations

Informations complémentaires

Éditeur

S.l. [Paris], 1731.