[MASTER GU BING].TANI BUNCHO. Florilège de la peinture chinoise.

Première histoire illustrée de la peinture chinoise

La première histoire illustrée de la peinture chinoise, couvrant plus de 14 siècles, ornée de 108 magnifiques gravures sur bois. Très bel exemplaire conservé dans ses ravissantes brochures peintes d’origine.

Rupture de stock

UGS : LCS-5267 Catégories : ,

[Florilège de la peinture chinoise]. [Maître Gu Bing].Tani Buncho. Rekidai Meiko Gafu (= Registre des peintures des artistes renommés des Dynasties passées). Kansei 10 (1798).

4 tomes reliés en 3 volumes petit in-folio imprimés sur papier japonais de riz ou de mûrier. 50 gravures sur bois dans le premier volume (18 pour le premier tome et 32 pour le second), 30 dans le second volume et 28 dans le dernier, soit un total de 108 gravures à pleine page. Cachet rouge d’un ancien propriétaire au début du premier volume. Conservés dans leurs brochures d’origine de papier à motif floral cousues à la manière chinoise, avec pièces de titre sur le premier plat. Étuimoderne de toile bleue. Reliure de l’époque.

320 x 216 mm.

Lire plus

Rare première édition japonaise de la première histoire illustrée de la peinture chinoise, couvrant la longue période s’étendant de la Dynastie Jin (317-420) à la Dynastie Ming (1368-1644).

 

 L’auteur de ce recueil est Maître Gu Bing (actif entre 1594 et 1603), artiste de Hangzhou. Elève de Zhou Zhimian, Gu Bing excelle dans la peinture de paysages, de fleurs et d’oiseaux. Afin de faire connaitre l’art de ses prédécesseurs et de ses contemporains, il publia en 1603 un recueil contenant 106 œuvres d’artistes célèbres des différentes dynasties. Ce faisant, il réduisit minutieusement leur format tout en gardant leur grâce. Son texte explique les six principes de sa rédaction ainsi que ses critères de sélection. Les œuvres montrent toutes sortes de peintures : paysages, personnages, fleurs, oiseaux, etc. Chaque œuvre est accompagnée d’une présentation très finement calligraphiée sur la page recto, ayant pour but de mieux faire connaitre les artistes choisis. Pour le lecteur européen, il semble étonnant que certaines peintures illustrées dans ce livre et exécutées il y a plus de mille ans soient visibles de nos jours dans des musées chinois.

Cette première édition japonaise reproduit fidèlement les gravures sur bois exécutées par Maître Gu Bing pour l’édition originale parue en Chine en 1603.

La présente édition fut éditée par Tani Buncho (1763-1841), l’un des peintres les plus célèbres du Japon au début du XIXe siècle.

Chaque artiste chinois est représenté par une seule illustration. Le premier tome contient les œuvres de 18 artistes de la dynastie des Jin (317-420), jusqu’à la période des Cinq Dynasties (907-960). Le second tome illustre les peintures de 32 artistes de la Dynastie des Song (960-1279). Le troisième volume reproduit les œuvres de 15 artistes de la Dynastie des Yuan (1279-1368) ainsi que de 15 artistes du début de la Dynastie des Ming (1368-1644). Enfin, le quatrième volume illustre 28 peintures de la deuxième moitié des Ming. Selon la tradition, la deuxième illustration du volume n°2, représentant un melon, des plantes et un criquet, fut l’œuvre de l’empereur Gaozong, ayant régné de 1127 à 1162. Une seule œuvre de peintre femme est illustrée parmi tous les maîtres ; l’artiste s’appelle Guan Daosheng (1262-1319). C’est la deuxième illustration du troisième volume.

Très bel exemplaire de toute pureté de ce rare ouvrage, conservé dans ses superbes brochures  peintes d’origine très décoratives.

Références : Philip K. Hu, Visible Traces, Exhibition Catalogue, Rare Books and Special Collections from the National Library of China, N.Y.C., Queens Borough Library and National Library of China, Beijing, 2000, n°8 (pour la première edition chinoise).

Voir moins d'informations

Informations complémentaires

Auteur

[MASTER GU BING].TANI BUNCHO.